Un plan d’action pour la douleur au Canada

 

 

L’AQDC se joint au Groupe de travail canadien sur la douleur qui lance un appel à l’action pour la douleur chronique

L’AQDC accueille favorablement le rapport final produit par le Groupe de travail canadien sur la douleur intitulé le Plan d’action sur la douleur au Canada, publié par Santé Canada le 5 mai 2021. Le rapport présente plusieurs recommandations afin d’améliorer la condition de presque 8 millions de Canadiens et Canadiennes vivant avec de la douleur chronique et fait un appel pour une action nationale pour réduire l’impact de cette dernière sur les individus, les familles, les communautés et la société.

RAPPORT

L’AQDC se joint à d’importants organismes en lien avec la douleur chronique et organisations associées, institutions et défenseurs afin de soutenir les recommandations présentées dans le Plan d’action sur la douleur au Canada et son appel à l’action pour assurer leurs mises en œuvre.

Le rapport présente des douzaines de recommandations ciblées pour soutenir son appel à l’action : 

  1. Déployer un leadership national afin de faire de la douleur chronique une priorité de santé publique.
    Assurer un accès équitable à des soins opportuns qui s’appuient sur des données scientifiques et qui sont axés sur l’individu de même que des mesures de soutien pour l’ensemble des Canadiens et Canadiennes atteints de douleur chronique, peu importe où ils vivent.
  2. Améliorer l’éducation et la formation des professionnels de la santé, du public et des personnes vivant avec de la douleur chronique afin d’assurer une meilleure gestion de cette dernière et de réduire la stigmatisation qui lui est associée.
  3. Investir davantage dans la recherche sur la douleur et ses traitements de même que fournir le   soutien nécessaire pour que les nouvelles connaissances se traduisent en réalisations concrètes dans les milieux cliniques.
  4. Améliorer le recueil de de données concernant les problèmes de douleur chronique et leurs impacts dans le but de mieux les documenter.
  5. Assurer un accès équitable à des soins et des mesures de soutien pour les communautés qui sont touchées de façon disproportionnée par la douleur, incluant les populations autochtones, les communautés racialisées, les communautés LGBTQ2S+, les personnes utilisant des drogues, les personnes atteintes d’un trouble mental, les personnes handicapées, les travailleurs, les enfants et les adolescents, les femmes, les détenus et les anciens combattants.

Lire le rapport complet ici.

Le gouvernement du Canada a institué le Groupe de travail canadien sur la douleur en avril 2019 afin d’évaluer la situation actuelle concernant la douleur chronique au Canada et de recommander une approche pour mieux la traiter partout au pays. Le Plan d’action sur la douleur au Canada représente le troisième et dernier rapport du Groupe de travail canadien sur la douleur.

Lire les deux rapports précédents