ARTICLE: Algoneurodystrophie ou algodystrophie

Algoneurodystrophie ou algodystrophie : ce qu’il faut savoir sur le syndrome douloureux régional complexe

28 JUIN 2020 | ANNE LAURE

 

Connue sous le nom d’algoneurodystrophie ou d’algodystrophie, le “syndrome douloureux régional complexe” (SDRC), se caractérise par des douleurs au niveau des articulations. Il affecte la plupart du temps les bras ou les jambes et apparaît suite à un traumatisme, fracture, entorse, luxation, chirurgie ou infection. Tout savoir.

Qu´est ce que l’algodystrophie et quels sont ses symptômes ?

Forme de douleur chronique au niveau des articulations des bras, des jambes, du genou, des épaules ou des mains l’algodystrophie apparaît généralement quelques jours voir quelques semaines après un traumatisme, une fracture, une entorse, une luxation, une chirurgie ou une infection. La personne concernée va alors ressentir une sensation de brûlure, de fourmillement ou de décharge électrique. Et cela va évoluer progressivement vers une déminéralisation osseuse. C’est cela que l’on appelle l’algodystrophie. “Algo” signifiant douleur et “dystrophie” qui veut dire le développement défectueux d’une partie du corps.

Et l’algoneurodystrophie ? C’est l’évolution de l’algodystrophie. Lorsque les premiers signes neurologiques apparaissent, quelques mois après cette première phase. Le membre est alors beaucoup plus raide ce qui crée des difficultés à le mouvoir, il est souvent froid, la peau est rouge et des troubles cutanés peuvent apparaître. Puis, dernière phase, les douleurs s’atténuent, et le membre guéri lentement ou laisse des séquelles (difficultés dans les mouvements, gonflements…). Cette dernière étape de guérison apparaît entre 6 et 24 mois après la première phase d’algodystrophie (selon les patients).

D’autres symptômes sont également courants : l’œdème et les troubles de la croissance des phanères qui touchent à la fois les cheveux, les poils et les ongles.

Qui peut être concerné ?

(…)


Pour lire la suite de l’article