Arthropathie des facettes

L’arthropathie des facettes

Par Lori Montgomery M.D., CCFP et John Clark M.D., FRCPC

Introduction

Les facettes (prononcer : FA-cet) articulaires (plus proprement appelées les « zygapophyses ») sont les endroits où les vertèbres de la colonne se raccordent. Elles empêchent les vertèbres de trop bouger lorsque vous pliez, étirez ou tournez trop votre colonne vertébrale. L’arthropathie (prononcer : AR-TRO-pa-ti) des facettes signifie que la douleur provient des facettes articulaires. Si elle se situe dans le cou, elle est appelée « le syndrome des facettes articulaires cervicales ». Si elle se produit dans le rachis lombaire, elle est nommée « l’arthropathie des facettes articulaires lombaires ». Quelle est l’occurrence de l’arthropathie des facettes? Il y a une certaine controverse pour déterminer jusqu’à quel point les douleurs au cou et au rachis lombaire sont causées par l’arthropathie des facettes, étant donné que nous n’avons aucune façon fiable de la diagnostiquer. Néanmoins, certaines études suggèrent que moins de 10 % (1 sur 10) des personnes souffrant de douleur au rachis lombaire souffrent également d’arthropathie des facettes. Il y a encore moins de recherches sur la fréquence de ce problème chez les personnes souffrant de douleur au cou. Cependant, les études qui existent indiquent que chez environ la moitié des personnes souffrant de douleur au cou, l’arthropathie des facettes pourrait faire partie du problème. Elle semble plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans, mais elle paraît toucher en nombre semblable les femmes et les hommes.

Les signes et les symptômes

Il y a quelques signes et symptômes qui distinguent la douleur des facettes articulaires des autres causes de la douleur au cou et au dos. La douleur est souvent pire sur un côté ou sur un autre (par opposition au milieu de la colonne vertébrale) et elle peut ou non se retrouver dans les bras et dans les jambes. La plupart du temps, on ne constate pas de faiblesse ni d’engourdissement dans les bras ni dans les jambes. L’arthropathie des facettes cervicales peut causer des maux de tête de même que des douleurs au cou.

Les causes

Nous ne savons pas exactement pourquoi les personnes souffrent de douleur causée par les facettes articulaires. L’étirement de la capsule articulaire peut faire partie de ce problème. Il y a également des substances chimiques augmentant la douleur qui sont libérées dans l’articulation lorsqu’elle est sujette au stress. Il y a une série de nerfs entourant l’articulation qui peuvent aussi être irrités. Des maladies comme l’arthrose ou l’arthrite rhumatoïde peuvent sans doute favoriser l’arthropathie des facettes.

Les tests diagnostiques

Une partie du diagnostic d’arthropathie des facettes repose sur la description de vos symptômes et sur votre examen physique. Des radiographies, l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) et d’autres tests par imagerie peuvent parfois indiquer qu’il y a des transformations dégénératives dans les articulations, comme dans l’arthrite. Nous ne savons pas s’il existe une relation entre les résultats des radiographies et le niveau de souffrance des personnes : plusieurs personnes montrant des transformations dégénératives importantes sur les radiographies n’éprouvent aucune douleur, tandis que d’autres qui ressentent beaucoup de douleur ont des radiographies pratiquement normales. Une façon d’aider à établir le diagnostic consiste à injecter un anesthésique local dans la facette articulaire, afin de tenter de bloquer le signal de la douleur. Si la douleur augmente alors, ce sera pendant un très court laps de temps, souvent pas plus de quelques heures. Il s’agit d’un test invasif comportant certains risques. Il peut ne pas être nécessaire si les résultats n’ont pas pour but de changer le plan de traitement.

L’approche du traitement

La physiothérapie et un programme d’exercices à la maison La physiothérapie et un programme d’exercices à la maison constituent les parties les plus importantes du traitement de cette maladie. Ils peuvent aider à augmenter l’amplitude des mouvements des articulations et renforcer les muscles et les ligaments autour de la colonne vertébrale, afin de procurer plus de soutien aux articulations. Les médicaments Les médicaments en vente libre comme l’acétaminophène (Tylenol) ou l’ibuprofène peuvent être utiles pour gérer la douleur pendant la réadaptation. Certaines personnes peuvent utiliser des opiacés faibles comme le tramadol ou la codéine pour la douleur aiguë. Si des symptômes indiquent qu’il y a irritation d’un nerf, certains médicaments qui peuvent être utiles sont :

  • Antidépresseurs tricycliques
  • Gabapentine ou prégabaline
  • Inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline

Chez certaines personnes qui éprouvent une douleur aiguë, les symptômes peuvent s’améliorer avec l’utilisation d’opiacés puissants comme la morphine. Les injections Comme nous l’avons mentionné, les injections d’anesthésique local dans la facette articulaire donnent des résultats à très court terme, c’est pourquoi elles sont surtout utilisées pour diagnostiquer l’arthropathie des facettes. Parfois, des stéroïdes peuvent également être injectés dans l’articulation pour tenter de prolonger l’effet. Il est possible à l’occasion d’interrompre le fonctionnement du nerf qui communique avec la facette articulaire, pour essayer d’empêcher la transmission des signaux de la douleur. Ces procédures (ablation par radiofréquence ou cryoablation) ne détruisent pas le nerf irrémédiablement, par conséquent, les résultats sont la plupart du temps de courte durée. On devra peut-être les répéter au bout de six ou neuf mois. Il y a également un risque que la douleur s’aggrave à court terme au lieu de diminuer, suite à ces procédures. Les études qui ont été réalisées dans ce domaine ne nous indiquent pas avec certitude quelles sont les probabilités de réussite de ces injections.


Références

Cohen SP, Raja SN. Pathogenesis, diagnosis, and treatment of lumbar zygapophysial (facet) joint pain. Anesthesiology. 2007;106(3):591-614. National Institute of Arthritis and Musculoskeletal and Skin Diseases (NIAMS) Information Clearinghouse. National Institutes of Health. Handout on health: Back pain. Bethesda, Maryland.