Les maladies              Accès au traitement de la douleur chronique              Gestion de la douleur chronique              Index des maladies (A à Z)              Publications       
global3 global global2

Approches d'autogestion

Gérer sa douleur au travail

La douleur chronique et l'incapacité

Médicaments contre la douleur

Les psychothérapies
Affronter la dépression
Affronter la fatigue
Activité physique régulière
Faire face au stress
Faire face à la colère et à la frustration
Faire face à la douleur
Faire face à la tension musculaire
Identifier ses valeurs personnelles
La restructuration cognitive
La règle des 10 %
Les activités agréables
Les cinq éléments gestion de la douleur
Les ressources d'autoassistance
Les techniques de relaxation

Les thérapies physiques

À propos de la douleur

Affronter la dépression 

    
Par Diane LaChapelle Ph.D. LPsyc  


Il est naturel de se sentir triste ou d’avoir le cafard de temps à autre. Mais si la tristesse remplit la plupart de vos journées et qu’elle dure depuis plus de deux semaines, vous pouvez souffrir de dépression. C’est le résultat émotionnel le plus habituel découlant du fait de vivre avec la douleur chronique. La dépression n’est pas causée par la douleur elle-même. Vous pouvez devenir déprimé à cause de l’impact invalidant de la douleur. Si votre état de douleur chronique interfère avec votre capacité à travailler, à socialiser, à élever votre famille ou à jouir de vos activités de loisirs, il est normal que vous vous sentiez déprimé jusqu’à un certain point.

 

Pour en savoir davantage sur les symptômes de la dépression et pour obtenir de l’information sur le traitement, consultez les sites Web suivants :


 

Les pages suivantes fournissent des stratégies pour vous aider à gérer votre douleur, et par le fait même à améliorer votre humeur :

 

  • Les techniques de relaxation. Assurez-vous de les pratiquer chaque jour.

  • Les cinq éléments de la gestion de la douleur. Dans cette page, nous vous donnons cinq conseils pour contrôler facilement votre douleur.

  • L’exercice. L’activité physique régulière peut à la fois diminuer la douleur et améliorer l’humeur.

  • La restructuration cognitive : La pensée négative peut souvent empirer votre douleur. Dans cette page, vous apprendrez comment remettre en question votre pensée négative

  • Les activités agréables. Nous parlerons, dans cette page, de l’importance de faire des choses que vous aimez, étant donné que cela peut aider à vous distraire de votre douleur, à vous conserver actif et à améliorer votre humeur.

  • Identifier les valeurs personnelles. Nous vous aiderons, dans cette page, à réévaluer ce qui est important pour vous, ce sur quoi vous voudrez dépenser votre énergie.

    Mise en garde

 

Mise en garde

Les ressources d’autoassistance sont sans doute tout ce dont vous avez besoin pour vous aider à gérer votre humeur dépressive. Cependant, si vous avez été déprimé pendant plus de quelques semaines ou si vous vous sentez désespéré, vous devriez consulter un psychologue ou votre médecin de famille pour de l’assistance. Consultez aussi un psychologue ou votre médecin si vous avez dormi ou mangé plus ou moins que d’habitude. Si vous avez des pensées suicidaires, parlez-en à votre médecin de famille immédiatement – vous devez obtenir de l’assistance professionnelle.

 

 

 



Faire un don à l'AQDC
Facebook AQDC